Process

 

De multiples étapes ont jalonné la préparation de la résidence de Kinshasa. La rencontre avec le collectif Eza Possibles a lieu lors de Kinshasa Wenze Wenze, installation réalisée en aout 2003. Suite à cela s’engage une relation de travail, qui va durer 4 ans. Elle est notamment structurée par le partenariat ABA/ESAD, qui permet à certains des artistes du collectif de partir en résidence à Strasbourg. Lentement la possibilité se d’organiser ensemble une résidence fait son chemin. Les choses s’accélèrent durant l’été 2005 avec le montage des premiers dossiers et le démarrage de la production. La résidence est alors prévue pour l’été 2006. Mais les dâtes prévues recoupent celles du processus électoral qui doit avoir lieu durant l’été 2006. En juin 2006, alors que nous nous apprêtons à lancer la résidence, l’Ambassade de France nous « ordonne » de reporter le projet au vu des risques d’explosion liés au processus électoral alors en cours. La décision est dûre à accepter mais les événements d’aout 2006 (deux jours de guerilla urbaine) confirment qu’il s’agissait de la bonne solution. La résidence est décalée au mois de décembre 2006. Durant tout l’automne c’est au rythme d’un processus électoral précaire, menacant d’exploser à tout moment et qui se prolonge jusque au 7 décembre, que la phase finale de la production a lieu. Simultanément un événement préparatoire a lieu à Berne dans le cadre du projet KIN:BE:JOZI, qui rassemble une partie des artistes en nov06. A Kinshasa, Eza Possibles organise les conditions matérielles et l’accueil par les habitants des artistes étrangers, en France SCU2 jusque dans les derniers jours cherche de l’argent et organise la partie internationnale du projet. // The preparation of the Kinshasa residency was made with many stages. The first meeting with Eza Possibles happened during Kinshasa Wenze Wenze, installation they have realized in august 2003. Then, from that, started a working relationship, for 4 years. The partnership between the Academy of fine arts and the Strasburg school of art was partly structurating the relationship. It gave the possibility to some of the artists members of the group, to spend time in residency in Strasburg. Step by step, the possibility to organize together a residency is growing up. Things start going faster during summer 2005 with the first documents on the project and the beginning of the production. At this time we are targetting the residency to happen during summer 2006. In june 2006, at the moment we are about to start the residency final organization, the Frensh Embassy « orders » us to delay the project because of the risks related to the election process. The decision is hard to accept but the events of august 2006 (2 days of urban guerilla warfare)  are confirming it was the good solution. The residency is delayed to december 2006. During the all autumn months, this is under the rythm of the precarious election process, constantly about to blow up, until the 7th of december, that we are working on the preparation of the residency. Simultaneously a preparatory event happens in Bern, in the frame of the KIN:BE:JOZI project, which is gathering together part of the artists, in november 2006. In Kinshasa, Eza Possibles group is organizing the material conditions of the reception of the foreign artists by inhabitants. In France, ScU2, until the last days is trying to find money and organizing the internationnal part of the project. La résidence commence le 15 décembre 2006 et se termine le 7 janvier 2007. The residency begins on the 15th of december 2006 and ends on the 7th of january 2007. 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Kinshasa Wenze Wenze

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Installation à Kinshasa, sur l’esplanade de l’Académie des Beaux Arts / Aout 2003.
Acte fondateur du collectif Eza Possibles. Il comprend à ce moment là 12 personnes : Crocodile Labemba Sieta , Kennedy Dinanga, Eddy Ekete, Orion Kifukidi, Pathy tshindele, Kiki Zamunda, Gere Hassan, Iviart Izamba, Kura Shomali, Vitshois Mwilambwe, Olivier Toloko, Mega Mingiedi. Rejoints notamment par Francis Mampuya. Suite à cela le collectif se structure autour de 6 membres : Kennedy Dinanga, Freddy Mutombo, Pathy Tshindele, Eddy Ekete, Kura Shomali et Mega Mingiedi. C’est avec eux que se met en place la résidence de scénographies urbaines de Kinshasa. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Le partenariat ABA / ESAD

  _kinprocessus_28524_bendaBW
Le partenariat ABA (Académie des Beaux Arts de Kinshasa) ESAD (Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg) existe depuis 2003. Il permet la circulation d’étudiants et d’enseignants des deux écoles dans tous les sens ainsi que des projets croisés. Une vingtaine de workshops d’enseignants strasbourgeois ont eu lieu à Kinshasa sur des pratiques artistiques très diverses. Chaque année, entre 2004 et 2008, 4 étudiants en fin de 3ème année à l’ABA ont continué leurs études en 4ème et 5ème année entre Kinshasa et Strasbourg dans une logique de cursus croisé entre les deux écoles. A l’issue de ces deux années 9 d’entre eux ont passé un DNSEP français. Parallèlement se sont mises en place des circulations d’enseignants congolais à Strasbourg. Ils participent aux évaluations des boursiers, mais aussi à la vie de l’ESAD, en particulier les jurys de concours d’entrée. Un workshop a eu lieu à Strasbourg. Ils donnent des conférences. Enfin, des étudiants strasbourgeois passent des périodes de 3 à 6 mois à l’ABA, y donnent des workshops, y mènent leur travail personnel. Le projet continue en 2009-2010 avec un projet d’exposition autour de la question de l’Indépendance.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Bern / nov 2005 _kinprocessus_04635_bern1wInvitation au PROGR dans le cadre du festival « Afrique Noire », dirigé par Sandro Lunin. PROGR à l’invitation de Katrien Reist. Soirée proposée par Raphael Urweider / Rencontre avec Steven Cohen / Résidence de Vitshois Mwilambwe, Wantina Appolinaire, Dorothée Kreutzfeldt / Séjour de travail de Francois Duconseille, Eddy Ekete / Exposition du projet Sape par Jean Christophe Lanquetin / Lancement du projet KinBeJozi.